mercredi 10 décembre 2014

Contrôle de l'U.R.S.S.A.F.

L'U.R.S.S.A.F. : Union de Recouvrement de la Sécurité Sociale et des Allocations Familiales

Un paysan reçoit la visite inopinée d'un fonctionnaire de l'URSSAF et d'un inspecteur du travail, car il apparaîtrait qu'il ne paie pas correctement son personnel.

Le fonctionnaire de l'URSSAF :
- J'aimerais voir la liste de vos salariés ainsi que leurs fiches de paye !

Le fermier : 
- O.K. !
D'abord il y a le garçon de ferme : il travaille 35h/semaine et je le paie 400 EUR / semaine + le logement et le couvert.
Ensuite il y a la cuisinière : elle travaille 35h/semaine et je lui donne 300 EUR/semaine + logement et couvert.
Enfin, il y a "Simplet" : il travaille 18 heures par jour (126h/semaine) et accomplit 80% de tous les travaux de la ferme. Je lui donne 10 EUR par semaine, et il paie sa nourriture et son logement.
Le samedi soir je lui achète une bouteille de whisky et, à l'occasion, il dort avec ma femme !

L'inspecteur du travail : 
- C'est ça ! C'est lui qu'on veut voir !

Le fermier : 
- Il est en face de vous ! C'est moi !...

jeudi 4 décembre 2014

Football


Désespéré par les résultats désastreux de son équipe un entraîneur de 3ème division d'un club de football rassemble ses joueurs :

–  Messieurs, vous êtes si nuls que je crois qu'au point où on en est, il faut tout reprendre depuis le début. Alors voilà … Cet objet rond que je tiens dans les mains est un ballon de foot …

L'avant centre l'interrompt alors :
–  Hou, là, là ! …. Pas si vite !

mardi 2 décembre 2014

La poule et le coq

La scène se passe à la campagne.

Deux vieilles filles regardent par la fenêtre :

Un coq est en train de poursuivre une poule qui court de son mieux, traverse la route… et se fait écraser par une voiture.

– Tu vois, dit une des vieilles filles à l'autre, elle a préféré mourir.

jeudi 27 novembre 2014

Les copains de régiment

Deux anciens copains de régiment, Robert et Marcel, se rencontrent au détour d'une rue de Marseille après ne s'être pas vu depuis des années :

- Ça alors Marcel, mon grand ami, que je suis content de te voir !
- Robert, ça fait tellement longtemps ! Comment tu vas ?
- Oui, ça va très bien et toi ?
- Je me suis marié, j'ai du boulot et on attend un héritier, et toi ?
- Moi aussi ça va bien. Je rentre tout juste de vacances, avec ma femme et mes enfants vont bien aussi.

Les deux amis discutent pendant quelques minutes, puis Marcel invite son vieux copain à dîner un soir.

Marcel explique :
- Pour venir chez moi, c'est très facile. J'habite rue Reine Elisabeth sur le vieux port au numéro 15.
Devant le porche, avec ton coude tu tapes sur l'interphone le code N2509, ensuite tu pousses la porte avec ton pied et tu entres.
Ensuite tu arrives devant l'ascenseur et tu l'appelles en appuyant avec ton coude sur le bouton.
Tu tires la porte avec ton pied et tu montes dans l'ascenseur. Enfin tu appuies sur le bouton 3 avec ton coude.
- D'accord !
- Ma porte est juste à droite de l'ascenseur. Tu n'auras qu'à sonner avec ton coude, et je viendrai t'ouvrir.
- Mais… Marcel, je ne comprends pas très bien. Pour quelle raison dois-je donner des coups de pied dans les portes et appuyer avec mon coude ?
- Robert… Oh bonne mère ! … Tu ne vas pas arriver sans le pastaga et les olives tout de même ?…

mardi 25 novembre 2014

Vert

Une maman et son fils Léo de 6 ans partent en voiture. Au premier feu rouge la mère s'arrête .

Léo ne quitte pas les yeux des feux et au bout d'un moment il dit à sa maman :
- C'est vert.

Pas de réponse.

Léo répète :
- C'est vert.

Toujours pas de réponse.

Léo insiste :
- Je te dis que c'est vert !

La mère un tantinet énervée finit par lui répondre :
- Mais tu m'agaces, je ne sais pas moi… une grenouille ?

jeudi 20 novembre 2014

J'ai faim !

Un mendiant fait la manche à la hauteur d'un feu rouge, une Mercedes s'y arrête, le mendiant frappe à la vitre et crie au chauffeur :
- J'ai faim !
Le conducteur regarde sa montre, et lui répond:
- C'est normal, il est midi, moi aussi j'ai  faim  ! !

mardi 18 novembre 2014

Règlement intérieur des bureaux d’une usine en 1883


1- Piété, propreté et ponctualité font la force d'une bonne affaire. 

2- Notre firme ayant considérablement réduit les horaires de travail, les employés de bureau n'auront plus à être présents que de sept heures du matin à six heures du soir, et ce, les jours de semaine seulement. 

3- Des prières seront dites chaque matin dans le grand bureau. Les employés de bureau y seront obligatoirement présents. 

4- L'habillement doit être du type le plus sobre. Les employés de bureau ne se laisseront pas aller aux fantaisies des vêtements de couleur vive ; ils ne porteront pas de bas non plus, à moins que ceux ci ne soient convenablement raccommodés. 

5- Dans les bureaux, on ne portera ni manteau, ni pardessus, toutefois, lorsque le temps sera particulièrement rigoureux, les écharpes, cache-nez, et calottes seront autorisés. 

6- Notre firme met un poêle à la disposition des employés des bureaux. Le charbon et le bois devront être enfermés dans le coffre destiné à cet effet. Afin qu'ils puissent se chauffer, il est recommandé à chaque membre du personnel d'apporter chaque jour quatre livres de charbon durant la saison froide. 

7- Chaque employé de bureau ne sera autorisé à quitter la pièce sans la permission de M. le Directeur. Les appels de la nature sont cependant permis et pour y céder, les membres du personnel pourront utiliser le jardin en dessous de la grille. Bien entendu, cet espace devra être tenu dans un ordre parfait. 

8- Il est strictement interdit de parler durant les heures de bureau. 

9- La soif de tabac, de vin ou d'alcool est une faiblesse humaine et comme telle est interdite à tous les membres du personnel. 

10- Maintenant que les heures de bureau ont été énergiquement réduites, la prise de nourriture est encore autorisée entre 11h 30 et midi, mais en aucun cas le travail ne devra cesser durant ce temps. 

11- Les employés de bureau fourniront leurs propres plumes. Un nouveau taille plume est disponible sur demande chez M. le Directeur. 

12- Un senior désigné par M. le Directeur sera responsable du nettoyage et de la propreté de la grande salle ainsi que du bureau directorial. Les juniors et les jeunes se présenteront à M. le Directeur quarante minutes avant les prières et resteront après l'heure de fermeture pour procéder au nettoyage. Brosses, balais, serpillières, et savon seront fournis par la Direction. 

13- Augmentés dernièrement, les nouveaux salaires hebdomadaires sont désormais les suivants : 
- Cadets (jusqu'à 11 ans): 0,50 F 
- Juniors (jusqu'à 14 ans): 1,45 F 
- Jeunes: 3,25 F 
- Employés: 7,50 F 
- Seniors (après 15 ans de maison): 14,50 F 

Les propriétaires reconnaissent et acceptent la générosité des nouvelles lois du Travail, mais attendent du personnel un accroissement considérable du rendement en compensation de ces conditions presque utopiques. 

vendredi 14 novembre 2014

Policier trop zélé

Un agent de la circulation interpelle un automobiliste qui vient de brûler un feu rouge d'une façon particulièrement déterminée. Le policier ne cherche même pas à entamer le dialogue et déclare:
- Garez votre véhicule sur le côté et suivez-moi au poste tout de suite pour régler cela !

L'homme a beau essayer de s'expliquer, rien n'y fait. Le policier véritablement zélé l'emmène au poste et le jette au fond d'une cellule en précisant:
- Vous allez attendre le chef ici. Ça vous aidera à réfléchir sur le danger que représente votre conduite pour les autres usagers de la route et les piétons !
Et il referme brutalement la porte de la cellule.

Il revient quelques heures plus tard apporter un verre d'eau à l'incarcéré.
- Et encore, précise le policier, malgré votre stupide comportement, vous avez de la chance aujourd'hui. Le chef est au mariage de sa fille. Il sera certainement de bonne humeur quand il rentrera.
Et l'homme répond:
- Pas si sûr, voyez-vous c'est moi le marié !

mercredi 12 novembre 2014

Feu rouge, feu vert


Dans une petite ville de province, un voyageur sort de la gare et prend un taxi.

Le chauffeur démarre et brûle tranquillement le premier feu rouge.
- Vous venez de passer au rouge… fait remarquer le client.
- Je sais ! Ne vous inquiétez pas, mon beau-frère le fait tout le temps !

Au deuxième feu, il a déjà pris de la vitesse et passe à nouveau au rouge.
- Oh ! sursaute le passager. Vous en avez encore brûlé un !
- Et alors ? Je vous dis que mon beau-frère le fait sans arrêt, il n'a jamais eu de problème…

Au troisième feu, le taxi, lancé à fond, passe au rouge sans même ralentir.
- Mais vous êtes fou ! cris le client. Vous allez nous tuer !
- Mais non, rassurez-vous ! Je vous ai déjà dit que mon beau-frère le fait tout le temps, et il est en parfaite santé…

Le quatrième feu est vert. Alors le chauffeur freine et s'arrête.
- Qu'est-ce qui vous prend ? dit la passager. Vous venez de griller trois feux rouges, et quand celui-là est au vert, vous vous arrêtez ?
- Oh que oui ! Je me méfie ! Des fois qu'on croise mon beau-frère…

vendredi 7 novembre 2014

Modestie juive

Un  catholique, un protestant, un musulman et un juif étaient en discussion pendant un dîner.
Le catholique dit  :
- J'ai une grande fortune et j'achèterais bien la Citibank !
Le protestant dit :
- Je suis  très riche et j'achèterais bien la General Motors !
Le musulman dit :
- Je suis un prince fabuleusement riche. Je vais acheter Microsoft !
Ensuite, ils attendent tous que le juif parle...
Le juif remue son café, place la cuillère proprement sur la table, prend une petite gorgée de café, les regarde et dit avec désinvolture :
- Mais Je  ne vends pas ! ! ! ! !