jeudi 20 novembre 2014

J'ai faim !

Un mendiant fait la manche à la hauteur d'un feu rouge, une Mercedes s'y arrête, le mendiant frappe à la vitre et crie au chauffeur :
- J'ai faim !
Le conducteur regarde sa montre, et lui répond:
- C'est normal, il est midi, moi aussi j'ai  faim  ! !

mardi 18 novembre 2014

Règlement intérieur des bureaux d’une usine en 1883


1- Piété, propreté et ponctualité font la force d'une bonne affaire. 

2- Notre firme ayant considérablement réduit les horaires de travail, les employés de bureau n'auront plus à être présents que de sept heures du matin à six heures du soir, et ce, les jours de semaine seulement. 

3- Des prières seront dites chaque matin dans le grand bureau. Les employés de bureau y seront obligatoirement présents. 

4- L'habillement doit être du type le plus sobre. Les employés de bureau ne se laisseront pas aller aux fantaisies des vêtements de couleur vive ; ils ne porteront pas de bas non plus, à moins que ceux ci ne soient convenablement raccommodés. 

5- Dans les bureaux, on ne portera ni manteau, ni pardessus, toutefois, lorsque le temps sera particulièrement rigoureux, les écharpes, cache-nez, et calottes seront autorisés. 

6- Notre firme met un poêle à la disposition des employés des bureaux. Le charbon et le bois devront être enfermés dans le coffre destiné à cet effet. Afin qu'ils puissent se chauffer, il est recommandé à chaque membre du personnel d'apporter chaque jour quatre livres de charbon durant la saison froide. 

7- Chaque employé de bureau ne sera autorisé à quitter la pièce sans la permission de M. le Directeur. Les appels de la nature sont cependant permis et pour y céder, les membres du personnel pourront utiliser le jardin en dessous de la grille. Bien entendu, cet espace devra être tenu dans un ordre parfait. 

8- Il est strictement interdit de parler durant les heures de bureau. 

9- La soif de tabac, de vin ou d'alcool est une faiblesse humaine et comme telle est interdite à tous les membres du personnel. 

10- Maintenant que les heures de bureau ont été énergiquement réduites, la prise de nourriture est encore autorisée entre 11h 30 et midi, mais en aucun cas le travail ne devra cesser durant ce temps. 

11- Les employés de bureau fourniront leurs propres plumes. Un nouveau taille plume est disponible sur demande chez M. le Directeur. 

12- Un senior désigné par M. le Directeur sera responsable du nettoyage et de la propreté de la grande salle ainsi que du bureau directorial. Les juniors et les jeunes se présenteront à M. le Directeur quarante minutes avant les prières et resteront après l'heure de fermeture pour procéder au nettoyage. Brosses, balais, serpillières, et savon seront fournis par la Direction. 

13- Augmentés dernièrement, les nouveaux salaires hebdomadaires sont désormais les suivants : 
- Cadets (jusqu'à 11 ans): 0,50 F 
- Juniors (jusqu'à 14 ans): 1,45 F 
- Jeunes: 3,25 F 
- Employés: 7,50 F 
- Seniors (après 15 ans de maison): 14,50 F 

Les propriétaires reconnaissent et acceptent la générosité des nouvelles lois du Travail, mais attendent du personnel un accroissement considérable du rendement en compensation de ces conditions presque utopiques. 

vendredi 14 novembre 2014

Policier trop zélé

Un agent de la circulation interpelle un automobiliste qui vient de brûler un feu rouge d'une façon particulièrement déterminée. Le policier ne cherche même pas à entamer le dialogue et déclare:
- Garez votre véhicule sur le côté et suivez-moi au poste tout de suite pour régler cela !

L'homme a beau essayer de s'expliquer, rien n'y fait. Le policier véritablement zélé l'emmène au poste et le jette au fond d'une cellule en précisant:
- Vous allez attendre le chef ici. Ça vous aidera à réfléchir sur le danger que représente votre conduite pour les autres usagers de la route et les piétons !
Et il referme brutalement la porte de la cellule.

Il revient quelques heures plus tard apporter un verre d'eau à l'incarcéré.
- Et encore, précise le policier, malgré votre stupide comportement, vous avez de la chance aujourd'hui. Le chef est au mariage de sa fille. Il sera certainement de bonne humeur quand il rentrera.
Et l'homme répond:
- Pas si sûr, voyez-vous c'est moi le marié !

mercredi 12 novembre 2014

Feu rouge, feu vert


Dans une petite ville de province, un voyageur sort de la gare et prend un taxi.

Le chauffeur démarre et brûle tranquillement le premier feu rouge.
- Vous venez de passer au rouge… fait remarquer le client.
- Je sais ! Ne vous inquiétez pas, mon beau-frère le fait tout le temps !

Au deuxième feu, il a déjà pris de la vitesse et passe à nouveau au rouge.
- Oh ! sursaute le passager. Vous en avez encore brûlé un !
- Et alors ? Je vous dis que mon beau-frère le fait sans arrêt, il n'a jamais eu de problème…

Au troisième feu, le taxi, lancé à fond, passe au rouge sans même ralentir.
- Mais vous êtes fou ! cris le client. Vous allez nous tuer !
- Mais non, rassurez-vous ! Je vous ai déjà dit que mon beau-frère le fait tout le temps, et il est en parfaite santé…

Le quatrième feu est vert. Alors le chauffeur freine et s'arrête.
- Qu'est-ce qui vous prend ? dit la passager. Vous venez de griller trois feux rouges, et quand celui-là est au vert, vous vous arrêtez ?
- Oh que oui ! Je me méfie ! Des fois qu'on croise mon beau-frère…

vendredi 7 novembre 2014

Modestie juive

Un  catholique, un protestant, un musulman et un juif étaient en discussion pendant un dîner.
Le catholique dit  :
- J'ai une grande fortune et j'achèterais bien la Citibank !
Le protestant dit :
- Je suis  très riche et j'achèterais bien la General Motors !
Le musulman dit :
- Je suis un prince fabuleusement riche. Je vais acheter Microsoft !
Ensuite, ils attendent tous que le juif parle...
Le juif remue son café, place la cuillère proprement sur la table, prend une petite gorgée de café, les regarde et dit avec désinvolture :
- Mais Je  ne vends pas ! ! ! ! !

mercredi 5 novembre 2014

Vieux comme un nouveau-né

Dans un foyer pour seniors, deux hommes âgés sont assis sur un banc.
L'un d'eux se tourne vers l'autre et dit :
- Jos, j'ai 83 ans, j'ai mal partout et j'ai des difficultés à marcher... Je sais que tu as mon âge. Comment vas-tu ? 
- Je me sens comme un nouveau-né !
- Vraiment, comme un nouveau-né  ?
- Oui, pas de cheveux, pas de dents et des couches-culottes.

mardi 4 novembre 2014

Ecouter c'est mieux que mal entendre

Un monsieur âgé a un sérieux problème.
Il est complètement sourd depuis plusieurs années.
Il  va voir son médecin qui lui prescrit un nouvel appareil auditif  haut de gamme.
Au bout d'un mois, il retourne voir  son  médecin qui lui dit :
- Votre famille doit être contente de voir que vous entendez très bien?
L'homme répond :
- Oh, je n'ai pas encore dit à ma  famille que j'avais un appareil. Je ne fais que m'asseoir et écouter les conversations. J'ai  déjà changé trois fois mon testament...

jeudi 30 octobre 2014

Le pauvre monsieur

Un petit garçon dit à son père :
- Papa, s'il te plaît, donne-moi deux euros pour un pauvre monsieur qui crie dans la rue…
- Bien sûr, fait le père. Et qu'est-ce qu'il crie ce pauvre monsieur ?
- « Glaces ! Deux parfums, deux euros ! »

mardi 21 octobre 2014

La couturière


Un jour, une couturière cousait, assise, au bord de la rivière. Soudain, son dé tomba dans la rivière. 

Comme elle hurlait de désespoir, le Seigneur apparut et lui demanda: "Chère fille, pourquoi pleures-tu?"

La couturière répondit que son dé était tombé dans la rivière, et elle en avait besoin pour aider son mari à nourrir sa famille. 

Le Seigneur plongea la main dans l'eau et en sortit un dé en or avec des saphirs.

"Est-ce ton dé ?" demanda le Seigneur. 

"Non," répondit la couturière. 

Le Seigneur plongea à nouveau la main dans la rivière et en ressortit un dé en or et rubis.

"Est-ce ceci ton dé ?" demanda-t-il une nouvelle fois.

À nouveau, la couturière répondit "Non." 

Le Seigneur plongea une troisième fois la main dans la rivière et en ressortit un dé en cuir

"Est-ce ton dé ?" demanda le Seigneur. 

"Oui" répondit la couturière. 

Le Seigneur fut content de l'honnêteté de la femme et lui donna les trois dés de couture. La couturière rentra à la maison heureuse. 

Quelques années plus tard, pendant une promenade du couple au bord de la rivière, le mari tomba dans l'eau et disparut dans le courant. La couturière hurla de tous ses poumons. 

Le Seigneur lui apparut à nouveau et lui demanda: "Femme, pourquoi pleures-tu?" 

La couturière répondit:"Oh Seigneur, mon mari est tombé dans la rivière!" 

Le Seigneur plongea la main dans l'eau et en ressortit George Clooney: Femme: est-ce ton mari??"

"Ouiiii!!!" hurla la femme. 

Le Seigneur, furieux: "Tu as menti, ce n'est pas vrai!!" 

La couturière répondit: "Pardonne-moi Seigneur. Il y a eu malentendu: si j'avais dit 'non' à George Clooney, vous auriez sorti Brad Pitt..." 

"...et si j'avais dit 'non' à lui aussi, vous auriez sorti mon mari. Et si à ce moment j'avais dit 'oui, vous m'auriez donné les trois. Seigneur, ma santé n'est plus si bonne, je n'aurais pas pu prendre soin de trois maris. C'est POUR CELA que j'ai dit 'oui à George Clooney." 

Ainsi, le Seigneur permit à la couturière de garder Clooney avec elle.

La morale de l'histoire?

Quand une femme ment, c'est pour une raison juste et honorable et c'est dans l'intérêt de tout le monde.

jeudi 16 octobre 2014

Le rugby, c'est sacré !

Un homme est assis dans un stade de RUGBY c'est la finale de la Coupe du Monde, toutes les places sont vendues depuis des mois !

A côté de lui, une place est vide...

Visiblement très irrité, le gars assis de l'autre côté de la place vide lui demande à qui appartient la place, car c'est quand même honteux de laisser une place libre un jour de finale !!

Effectivement, l'homme lui répond que c'est la place de sa femme, qu'ils viennent ensemble au RUGBY depuis qu'ils sont mariés, mais comme elle vient de décéder il n'y a pas si longtemps...

Le gars de l'autre côté s'excuse et lui présente ses condoléances.

Puis il lui demande :
« Et il n'y avait personne d'autre de la famille ou des amis proches qui auraient voulu sa place ? »

Et l'homme de répondre :
« Ben si, mais ils sont tous à l'enterrement ! »